Voici les prières universelles qui ont été lues lors de ses obsèques à Suhescun :

  1. Jules Lahargou Suhescun 19 décembre 2016

 

Prières universelles.

 

1) Herri hontan sortua, laborari semea

Erroak barna sartuak, ohorez euskalduna

Bere familiari lotua, hatsaren hartzeko parada

Jainkoari otoitz eginez, guk harekin ikasia.

Né dans ce village, fils de paysan

Ses racines profondément ancrées, fier d’être basque

Attaché à sa famille, où il allait se ressourcer

Priant Dieu, et nous avons appris cela avec lui.

 

Haur denborako oroitzapenak, frangotan aipatzen

Bigerren gerla denboran, alemanak Suhuskunen

Soldado batek bere kaska hartu eta

Julen buru gainean ezarri eta

Hunek burutik kendu eta

Lurrerat botatu.

Maite zuen kontatzea bere lehen erresistenzia urratsa.

Ses souvenirs d’enfance, souvent il nous en parlait.

Pendant la 2e guerre mondiale, les allemands étaient à Suhescun.

Un soldat pris son casque et le mit sur la tête de Jules

Celui-ci l’enleva promptement

Et le jeta parterre.

Il aimait nous raconter son premier acte de résistance !

 

Jules a su créer un lieu où des centaines de jeunes ont appris à résister, à regarder au loin.

Au moment où d’ignobles massacres se déroulent à Alep,

où des arrestations arbitraires empêchent le processus de paix,

ici et ailleurs,il est primordial de continuer à faire vivre des lieux tels que Baudonne qui invitent au dialogue, à la découverte de l’autre.

Prions pour que, dans toutes ces situations de violence, des hommes et des femmes se lèvent pour résister à l’injustice et œuvrer pour la paix.

 

 

2)  Ebanjelio aziak eskuetan

Errein duzu gure bihotz alorretan

Guk senditu behin beno haborotan

Bodoneko misionesta lanean karraskan

Les graines d’Evangile dans les mains

Tu ensemençais dans les champs de nos cœurs

Et nous avons senti plus d’une fois

Notre missionnaire de Baudonne à l’oeuvre avec vaillance.

Le slogan « Pour être proche de ceux qui sont loin, sans être loin de ceux qui sont proches » résonne lorsque nos pensées vont vers Jules, celui qui avait espéré être missionnaire là-bas mais qui le fût ici, à nos côtés.

Avec  confiance, avec encouragement, avec patience, les jeunes se sont formés  à l’animation, à la prière, à l’Evangile, à l’engagement social de l’Eglise !

Prions que les jeunes d’aujourd’hui rencontrent des prêtres féconds, amoureux de la jeunesse, amoureux de la vie, de vrais éducateurs !

 

 

 

3) Argazki batean, ene seme geihena 2 urte zielarik, eskuz esku Jules eta l’abbé Pierren artean.

Emaüz Komunitatea instalatu zen « Baudonne zaharrean ».

Gizartetik bazterturik diren jendeek

atzeman zuten hor bizi  toki berri bat.

Une photo, celle de mon fils aîné, alors âgé de 2 ans, main dans la main entre Jules et l’abbé Pierre.

La communauté d’Emmaüs s’installa dans le « vieux baudonne ». Les exclus de la société avaient trouvé là un nouveau toit.

Nous avons vu à travers le choix de vendre Baudonne à la Communauté d’Emmaüs, la priorité donnée aux exclus, à ceux que les difficultés de la vie mettent en bord de route.

En cette période de Noël, prions pour que dans nos vies, nous gardions cet esprit de pauvreté.

 

4) A l’approche de Noël, une petite lumière scintille dans le ciel, qu’elle éclaire nos engagements en paroles et en actes pour construire un monde plus juste.

 

Eguberriko zeruan                                                            Dans le ciel de Noël

Izar berri bat sortu da                                                         Est née une nouvelle étoile

Zu zira Jules gure Aita                                                      C’est toi Jules notre père

Jainkoaren ospean.                                                                      Dans la gloire de Dieu

 

Alor emankorra ikusi eta                   Ayant admiré le champ plein de promesses

Gauza Pitzgarriak gozatuta                          S’émerveiller des épis qui se lèvent

Gazte horien pentzetan…uzta ederra!                         Savourer la belle moisson

Langilea bakean pausatzen ahal da.       L’ouvrier peut enfin se reposer en paix.

 

Bodoneko etxea zerratu eta                     La maison de Baudonne s’est fermée

Bizitzaren xoka laxo eta laxa        La corde de la vie s’est distendue et a lâché

Jesusen lekuko bat itzali da…                    Un témoin de Jésus s’en est allé…

Bizirik uztez berak piztu Argia.     Laissant vivante la lumière qu’il avait allumée.

 

 

Bodoneko gazteria

Les jeunes de Baudonne