merci beaucoup pour ces petites vidéos!

que de graines semées à Baudonne! que d’incidences positives sur nos vies à tous. nous ne serions pas ce que nous sommes sans ces années fondatrices.

Comment continuons nous chacun de notre côté? une graine donne un épi, avec à son tour une bonne dizaine de graines. Seigneur, même si certaines sont pourries, je sais qu’il en reste assez pour que nous continuions sous ton regard à agir pour nos prochains. Donne nous la force de continuer chacun à notre façon le travail entamé par jules et tous les autres acteurs de Baudonne, ailleurs, dans nos vies…

je vous embrasse tous bien fort                  clotilde

 

Une lettre que Julien Bidoret a écrite : http://telegra.ph/19-d%C3%A9cembre-12-20 (CTRL + CLIC pour suivre le lien)

Julien Bidoret

Jean Michel, bonjour,
avec les enfants nous n’étions pas certain que tu sois l’auteur du message nous faisant part du décès de Jules. En tous cas, avec Babeth, nous souhaitions exprimer notre émotion aux amis de Baudonne et, au delà, à tous ceux qui, comme nous, ont reçu  son témoignage. Ingrid en ces jours m’a demandé de réaliser le DVD à partir de la vidéo de notre voyage à Madagascar, mémoire vivante chez nous. La réalisation de cette vidéo m’a permis de contempler le long chemin que Baudonne nous à ouvert, même à nous des parents soutenant nos enfants…  Aujourd’hui nous pouvons contempler joyeusement la place que Jules à joué dans cette ouverture à la Vie.
En union de prière.                Dominique SERRE

Je suis moi aussi en communion avec vous, pour toi Jules qui a fait vivre Baudonne, pour tout ces souvenirs qui nous ont construits…

Et je pense encore et toujours à vous tous, et je vous embrasse                 Luc Davienne

 

Bonjour,
C est avec regret que je ne serai pas  aujourd hui au pays basque. Mais je serai presente, comme beaucoup,  par la prière et la pensée pour dire au revoir à  Jules.

Françoise Damiens .

Je pense beaucoup à Jules ces jours ci et aux moments passés avec lui à Baudonne. Jules en réunion d’animateurs  le soir , fatigué mais qui continue à faire confiance aux jeunes, aux nouvelles idées, qui essaye de garder le cap , à faire vivre l’esprit de baudonne, toujours avec beaucoup d’humour.

Jules qui prend le temps de parler, d’écouter, de prendre des nouvelles de la famille, comme en Afrique. Jules qui rassure, comme un grand père (d’ailleurs le mien s’appelait Jules aussi). Jules c’était une bonté énorme, il regardait les gens en essayant de les faire grandir, de les respecter.

Plein de moments aussi, l’accueil dans la cuisine avec le café, la prière dans la petite chapelle, y’a tellement de moments…

Ca fait quelque chose…pas trop envie de fêter Noël mais bon le petit Jésus est bien né, un autre petit Jules peut bien naître dans une  semaine!

Mille mercis à lui pour m’avoir aidé à grandir, à construire ma personnalité.

Mercredi j’anime un enterrement , j’essaierai de placer un petit « Aintza zuri Jauna » dans la célébration mais c’est pas gagné.

Et demain je penserai  à vous qui êtes là bas et je chanterai fort avec vous.            Marc Jeandenand

 

Bonjour chers amis Baudonniens  Après la fermeture de la maison de Baudonne, c’est l’humble pasteur qui disparaît. Il aura était pour moi le Jean baptiste de la mission. Il nous a ouvert aux chemins de la mission d’ici et ailleurs. Pour lui, un missionnaire devait donner de soi autant la bas qu’ici. Je m’associe à votre tristesse même si je ne peux venir demain après midi à l’enterrement car je travaille. Je garderai de Jules ce visage de la mission qui se bat pour la joie, la paix et l’amour. Fraternellement !  Jean Jacques Destampes

Bonjour à tous, Baudonniens et Baudonniennes de tous les temps, de tous les horizons

Que de beaux témoignages, Jules me laisse aussi un grand vide, c’était notre père à tous, le grand-père de nos enfants, un sourire, un regard qui pétille, une main qui se pose sur l’épaule en disant « Tu es important pour moi », des projets pour Baudonne et chacun de nous. Jules c’était l’accueil, celui qui prend le temps pour savoir comment nous allons, qui nous parlait aussi de ce qu’il était, de ses projets, de son histoire et de l’avenir à construire ensemble. Jules c’était Baudonne et c’est aussi ce qui m’a construit. Alors, oui un grand vide aujourd’hui mais un coeur plein. J’ai l’image d’une toile d’araignée dont il a tissé le centre, nous en sommes tous des petits fils à tendre autour pour continuer à faire vivre l’esprit de Baudonne. Je ne pourrai pas non plus être présente lundi physiquement mais le coeur et la tête y seront, je fais confiance à tous ceux qui représenteront la jeunesse baudonnienne (et oui, nous sommes toujours les jeunes de Baudonne, que nous y soyons allés il y a 10 , 20 ou 30 ans) pour chanter, prier et faire partager notre amour pour lui. Plein de gros bisous à tous et unis à vous dans toute la France lundi à 15h. Je suis sûre qu’une étoile brillera plus fort dans le ciel à ce moment là.

Ingrid

 

En ce lundi froid de presque hiver, mes pensées accompagnent Jules ; ceux qui y seront, ceux qui n’y seront pas.

Et j’entends s’élever un ressucito tonitruant, qui fait vibrer les murs et s’éparpille au vent.

Je vous embrasse tous et chacun.              Violaine (Davienne).

 

Bonjour à tous,

Merci pour cette occasion de partage 2.0 et d’hommage à Jules. Par Baudonne, il a fait beaucoup pour nous, pour la mission et le message du Christ.

Avec recul, le projet éducatif débattu pendant de longues heures dans la grande salle était super complet, pertinent et novateur puisqu’il laisse encore des héritages dans nos vies de tous les jours.

Je me retrouve dans tous les messages bien sûr. Ce prêtre du pays basque nous a ouvert au monde, nous a donné l’occasion de rencontrer la jeunesse et bien d’autres publics, a eu la patience de s’associer à elle, nous a amené à la prière, nous a proposé un sens et une direction pour nos vies.. nos vies perso, pro et spirituelles. Bon… Jules nous a aussi appris des choses très pratiques comme l’importance d’attacher les volets « ce pays est un pays de vent ! » disait-il, sans nous expliquer finalement à quel souffle ou quel vent il faisait référence.

Je pourrai donc être là ce lundi pour faire souffler une fois encore  « le vent des prophètes » et autres chants du carnet bleu. (Si quelqu’un peut me prêter une guitare sur place..Je prends 😉 Je pourrai de mon côté amener un djembé). Église de Suhescun tiens toi prête ! Pour Jules, on arrive ! Quelqu’un pense à prendre la clé de la chapelle ? (Sic).

À lundi                Émilie Laborde.

PS : on chantera doublement pour ceux qui n’auront pu être là.

 

Bonjour à toutes et tous !

Après plusieurs d’heures d’hésitation avec Jean (Davienne), on a finalement décidé de na pas faire la route jusqu’à vous qui serez rassemblé pour saluer notre cher Jules une dernière fois ! L’envie est là, mais c’est trop compliqué, trop loin !

Du coup on souhaitait proposer aux gens qui sont en Rhône-Alpes ou autour et qui ne peuvent pas se rendre au pays basque, de se retrouver lundi, chez Jean à Sainte-Luce (Isère – 38) pour se rassembler le même jour que vous autres au pays Basque.

Si vous souhaitez nous rejoindre appelez Jean Davienne (07 87 30 50 24), et pensez à prendre une bougie, des photos ou quelque chose qui puisse vous faire penser à Jules !

Je vous souhaite un bon moment à Suhescun, merci d’y être. Merci à vous d’avoir fait vivre Baudonne, merci à Jules d’avoir lancer cet élan et ces camps qui ont tellement façonné la personne que je suis aujourd’hui ! Big up à toi cher Jules, tu peux être fier de ce que tu a semé !

Gaby (Vienot)

 

Chères toutes, cher tous,

Merci pour vos mots…

Baudonne…

Je revois tous vos visages, vos sourires,

Je revois ces moments qui ont façonné et illuminé ma jeunesse,

Ces temps qui ont participé à me forger, en profondeur.

Merci Jules !

Et merci à chacune et chacun d’entre vous,

Pour tout ce que nous avons partagé,

Et qui revit dans nos souvenirs.

Chantez à donf pour nous, celles et ceux qui seront là bas lundi pour dire au revoir à Jules.

Je vous envoie plein d’amour et de lumière !

et des embrassades à gogo…

Claire Davienne
56 rue du Barry
82250 Laguépie
06 98 01 07 81

 

Bonjour à tous,

« Etre proche de ceux qui sont loin, sans être loin de ceux qui sont proches » raisonne lorsque mes pensées vont vers Jules, celui qui avait espéré être missionnaire là-bas mais qui le fût ici, à nos côtés.

En pensées et en prières avec vous tous ce lundi et de commémorer, encore plus en cette période de Noël, la Bonne nouvelle que Jules a, en chacun de nous, apporté et fait germer un peu.

Ludwig SERRE

 

Bonjour à tous et à toutes,

Comme tous et toutes, forcément cette disparition me touche … car Jules incarnanit une continuité dans les camps .. et puis que de moments passés à prier, en silence, à chanter (pas trop fort), à discuter, à batailler, au foot, à la pelote basque (j’étais nulle !), à réfléchir, à rire, à construire … et meme à partager une boite de sardines… et j’en passe.

Je suis à Lille, je descends vers le Sud … mais ma migration n’est pas assez rapide pour etre dans le Sud de Jules lundi. Mais je serai de fait en union de prières avec ceux présents, sa famille ….

Un des deux Ingrid !!! (Proriol-Serre)

 

Bien d’accord avec vous tous, beaucoup de souvenirs, Baudonne ça reste quand même en nous jusqu’à la fin de notre vie, c’est une partie de notre identité quand même !

Merci à tous ceux qui seront là, je n’y serai que par la pensée et la prière, mais je sais que vous saurez faire comme il faut !

Plein de gros bisous à tous             Poune Jeandenand

 

Martine,
Merci de nous avoir transmis le message porteur de la triste nouvelle du décès de Jules.
D’autres engagements me retiennent mais je serai proche de vous tous par la pensée et la prière.
Une page se tourne mais les grains semés en terre continueront de germer…

Françoise Fontespis-Loste

 

Je suis infiniment triste et touchée par cette nouvelle. Que de souvenirs me reviennent… Son sourire, sa chaleur, son écoute…

Habitant en Belgique, je ne pourrai pas être avec vous lundi mais toutes mes pensées vous accompagnent.

Ce soir, il y a un concert de Noël dans mon école. Alors, toutes ces paroles de paix et d’amour que nous allons chanter,  j’espère qu’il les entendra…

Gros bisous à tous                        Céline Hensen

 

Chers Baudonniens,

Merci pour tous vos mots qui me relie à vous malgré la distance,
Merci à Jules pour tout ce que nous avons partagé,

Merci à ceux qui chanterons, jouerons de la musique et lirons les belles prières universelles lundi,

pour célébrer ce dernier moment avec lui,

Je vous embrasse bien fort, là où vous êtes               Manu Loubère

 

Olala tristesse !…

Que de souvenirs me sont remontés hier en apprenant la nouvelle

J’ai mis Ismael Lo en boucle du coup.

Je suis à Rennes avec mon petit Noah de mois et demi, mais ô combien je serais avec vous ce lundi.

Je sais que vous saurez bien nous représenter et chanter à tue tête comme nous savions si bien le faire.

Je pense très très fort à vous et à Jules

Des milliers de bisous.                    Thérèse Davienne .

Bonsoir

C’est triste mais sa joie de vivre s’était éteinte au fil des tristes événements en lien avec Baudonne

Je serais présente aux obsèques

Pour la PU oui bien sûr

Des offrandes à l’africaine…

Je ne sais pas qu’elles sont les possibilités mais je serais pas contre un dernier vent des prophètes joyeux et vecteur d’un message missionnaire …

Je peux prendre l’accordéon pour l’occasion à condition qu’il y ait au moins une guitare et un djembe…

Pour la prière universelle comment peut préparer cela en peu de temps avec des idées de chacun??
Marie Pierre Ewassadja

Pour info, Je partirai de Ciboure, lundi à 13h30. Si le covoiturage intéresse certain(e)s d’entre vous, j’ai 4 places.

Paix à lui, en cette dernière semaine avant Noël.

Que son légendaire sourire nous illumine.

Muxu                        Rémi Galvan

Bonjour à tous,

c’est avec une grande tristesse que je vous annonce le décès de Jules Lahargou: il avait subi il y a quelques jours un nouvel AVC, et il est décédé aujourd’hui, d’après ce que m’a dit au téléphone Mgr Michel Cartatéguy.

Ses obsèques auront lieu lundi 19 décembre à 15.00 à Suhescun.
Michel Cartateguy propose que les “jeunes de Baudonne” préparent la prière universelle: qu’en dites-vous ? En fait je lui ai déjà répondu que OUI bien sûr , il s’agit plutôt de savoir comment vous allez vous réunir à quelques-uns pour la préparer. Je pense que je pourrai difficilement me joindre au groupe, mais je veux bien essayer si vous me dites votre idée…

A très vite                   Jean Michel Barnetche

Téléchargez ICI le livret qui réunit tous ces témoignages